Le coussin vertébral

Nous avons la chance d’avoir un petit coussin entre nos vertèbres qui nous permet de ne jamais souffrir quand nos vertèbres sont en mouvements. Son nom ? Le disque intervertébral. Comme tous les coussins, il n’aime pas que l’on pose ses fesses sur un de ses bords. Il est là pour accueillir la totalité de votre postérieur. En ce qui concerne la colonne vertébrale, il faudra donc qu’elle soit droite ou plus précisément que ses courbures naturelles (exemple : le bas de notre dos est légèrement cambré de nature) soient respectées. Fini les longues heures devant la télé avachie sur son canapé. Comme tout coussin, il n’aime que la douceur, les sauts, le jogging du dimanche qui le tassent comme un marteau piqueur, ce n’est pas son truc et si vous insistez, il vous fera sentir son désaccord. Au cœur de notre coussin se trouve un trésor, le noyau pulpeux. C’est une perle gélatineuse dure et souple à la fois qui permet à votre colonne de bouger. Pensez roulement à bille avec une seule bille ! Il lui faut de l’eau, toujours de l’eau ! Une éternelle assoiffée ! Heureusement, nous avons la méthode Pilates et de bons professeurs qui corrigent nos postures de dos afin que notre petit coussin soit content. Je vous invite à regarder la vidéo de l’institut des sciences et techniques de la réadaptation de Lyon réalisée par Patrice Thiriet et Olivier Rastello.

voir la vidéo

Alors n’oubliez pas ! Buvez fréquemment, ne tassez pas vos vertèbres en sautant partout et pratiquez Pilates sous l’œil attentif de professeurs !

coussin vertébral

coussin vertébral